Menu

le repérage de la crise suicidaire Fondation Bon Sauveur

Nord-Cotentin • Mardi 20 mars 2018

Cette formation s’adresse aux professionnels et intervenants des différents champs sanitaire, social, médico-social et éducatif exerçant sur Cherbourg et son Agglomération.
 


On recense en France en 2015, 10 500 décès par suicide (plus de 600 en Normandie) soit trois fois plus de morts que sur les routes. Les suicides sont aux trois quarts masculin alors que les tentatives de suicide restent majoritairement le fait des femmes, surtout jeunes.
Sujet longtemps tabou dont le secret restait limité à la sphère familiale, le suicide a été reconnu en France comme priorité de Santé Publique à partir de la fin des années 90.
Cause de mortalité évitable, la lutte contre le suicide relève en premier lieu d’une politique de prévention active.
En 25 ans, le taux de suicide a baissé de 20%, mais il a diminué trois fois moins vite que l’ensemble des morts violentes.
Depuis plusieurs années, on observe une baisse modeste des taux de suicide, inégale selon les âges, les personnes âgées étant moins concernées par cette baisse que les jeunes.
En outre, depuis 2000, les taux de suicide sont en augmentation pour les hommes entre 45 et 54 ans.
Des études, françaises ou internationales ont permises de mieux identifier les facteurs de risque, les facteurs précipitants et ceux de protection pour un passage à l’acte suicidaire.
En effet, le suicide ne saurait s’expliquer par une cause unique, mais peut résulter de la combinaison de ces facteurs, ce qui permet d’anticiper et de repérer le moment de cristallisation de la souffrance de la personne en crise suicidaire.
Le suicide constitue donc un réel problème de santé publique, tant les pertes de vies humaines qu’il provoque que par les problèmes psychologiques et sociaux dont il témoigne. C’est pourquoi, le Programme national d’actions contre le suicide retient comme axe prioritaire l’amélioration des connaissances (par l’information et la formation) des professionnels en matière de repérage et de prise en charge des personnes en souffrances psychiques et plus particulièrement en crise suicidaire.
 

Pour télécharger le programme complet et le bulletin d'inscription, c'est ici.